A Phnom Penh nous décidons d'aller au mémorial du S21. C'est une high school transformée en 1975 par Pol Pot et Duch en camp de tortures pour les "opposants" au régime des Kmers Rouges.

Bien sûr nous savions. Aujourd'hui personne ignore que des Kmers ont torturés d'autres Kmers.  Mais être sur place, c'est poignant,  émouvant,  ces lieux font mal. Je ne pensais pas qu'être à l'endroit où des hommes,  des femmes,  des enfants ont été torturés puis envoyés dans des champs d'exécution puissent nous toucher à ce point. Les murs parlent, les cellules crient mais ces hommes torturés n'ont pas le droit de crier sinon la torture est enore plus forte, mais la douleur ne doit pas avoir de limite. Ces visages nous interpellent. Comment un peuple aujourd'hui si accueillant, chaleureux,  gai, peut il se transformer en bourreau envers ces frères ? Comment pouvons-nous en arriver là ? Qui sommes nous pour commettre de telles atrocités ?

Nous sortons abattus.  Nous nous posons mille questions. Nous voulons comprendre l'inexplicable.  Nous voudrions comprendre l'incomprenhensible.

DSC03078

Il y a eu 190 camps repartis sur l ensemble du pays. Entre le 17 avril 1975 et le 7 janvier 1979, 20% de la population fut execute.