De Kompot a Koh Kong city, la derniere ville avant la frontiere thailandaise, nous sommes obliges de faire le trajet en mini van. generalement, ils sont surcharges. Le notre ne deroge pas a la regle: 20 adultes et 5 enfants, plus le chargement exterieur ! Je vous laisse imaginer a quel point nous etions compresses pendant 5 heures sur une route sinueuse. Pour faire accepter la surcharge, a chaque poste de police, nous avons compte 5 controles, le chauffeur s arrete a peine et glisse des billets aux policiers!

DSC03427